UN MANUSCRIT SUR LE NUSHU

J'ai réalisé en 2015-2016 un manuscrit  interculturel sur l'enluminure nüshu qui comporte un prologue et quatre chapitres sur l'écriture nüshu, la culture nüshu, son histoire et ses transmettrices. Entièrement réalisé sur parchemin de chèvre avec des pigments traditionnels minéraux et végétaux liés à la détrempe médiévale, décoré à la feuille d'or 23 carats sur gomme ammoniaque ou assiette en relief.

 

Vous pouvez feuilleter le livre pour découvrir quelques images de chaque chapitre du manuscrit, réalisé chacun dans un style différent de l'enluminure médiévale occidentale.

Feuilletez le livre...

Ce manuscrit suit une démarche interculturelle : croiser les caractères nüshu des femmes de Jiangyong avec l'enluminure médiévale occidentale. Le frontispice ci-dessous réunit les cinq styles utilisés dans les différents chapitres du livre (mérovingien, insulaire, carolingien, roman et gothique)

Le prologue a été réalisé en style mérovingien...

Le 1er chapitre sur l'écriture nüshu est calligraphié et peint dans le style insulaire du Livre de Kells ou de Lindisfarne.

Le 2eme chapitre du manuscrit concerne la culture nushu. J'ai choisi le style carolingien; pourpre, or et argent viennent y enluminer l'histoire des soeurs jurées de Jiangyong...

Les pages de style roman (XIe et XIIe siècles) du troisième chapitre portent sur l'historique du nüshu. Les images sont d'or, de lapis lazuli, de malachite et de cinabre, et d'une pointe d'ocre ...

 

Enfin, le dernier chapitre est un hommage aux transmettrices, il a été créé dans le style gothique, à la feuille d'or, or à la coquille, et réunit des pigments historiques minéraux et végétaux : lapis lazuli, malachite, cinabre, cochenille, garance.

Partagez votre site

 

Or et Caractères

Enluminure calligraphie

 

 ENLUMINEURE DE FRANCE

Diplômée de l'Institut Supérieur Européen de l'Enluminure et du Manuscrit